> Brume, sable et poussière

Le photographe Jean-Luc Feixa expose une nouvelle série de clichés en noir et blanc ramenés de ses voyages.

Ancien journaliste, l’ex-toulousain Jean-Luc Feixa se promène depuis quinze ans un appareil photo à la main. Spectateur du quotidien, il aime laisser courir son regard au gré des « scènes banales » jusqu’à repérer l’anecdote qui transformera la pâleur de l’anodin en une fresque photographique aux belles harmonies. Il affectionne particulièrement le jeu entre les lignes architecturales et les silhouettes humaines qu’il s’emploie à capturer lors de ses déambulations. Installé à Bruxelles depuis quatre ans, il exerce aujourd’hui le métier d’attaché de presse tout en continuant ses activités photographiques. Il est représenté par le collectif Salamandre de Saint-Gaudens.

« Brume, sable et poussière, montagne, plage et désert… des deux côtés de la frontière franco-espagnole et franco-belge s’étirent des paysages étonnants de différences. À l’été 2016, durant quelques jours, je décidais d’arpenter trois de ces merveilles : le pic du Cagire, la côte belge et le désert des Bardenas Reales. Entre elles, peu de points communs, si ce n’est la force tranquille de la nature à l’état brut. De la montagne, je retiens le brouillard humide et glaçant qui semblait protéger des massifs à la beauté hypnotique. De la côte, je revois le gris si particulier et les serpentins de sable que faisait danser sur la plage le vent parfumé d’embruns marins. Du désert, je savoure encore le silence et l’atmosphère poussiéreuse qui plongeait dans un jaune pâle des pyramides de roches aux faux airs de décors américains. Revenu de mon voyage en solitaire, je découvrais sur pellicule son récit imagé. Montagne, plage et désert… sur une unique planche-contact, ces trois paysages aux visages si différents se retrouvent côte à côte. Le brouillard se mêle au sable et à la poussière, les animaux semblent être des frères et les vastes espaces arides voisinent avec une forêt de pins luxuriante. Un métissage à découvrir en dix-huit photos. »

 

• Jusqu’au 8 octobre à l’Office de Tourisme Intercommunal Cœur de Garonne de Martres-Tolosane (place Henri Dulion, 05 61 98 66 41)

• photo : “The bull” © Jean-Luc Feixa