> Cocktail musical

La première édition du “Festival de Toulouse” se déroule en plein air, durant le mois de juillet, au Jardin Raymond VI, à la Prairie des Filtres et à la Cinémathèque de Toulouse.

Pour sa première édition, succédant au festival “Toulouse d’été”, le “Festival de Toulouse” s’annonce comme un voyage à travers les genres musicaux, du classique à la musique soul, en passant par le baroque, le tango, le flamenco, le jazz, la pop, l’électro, la chanson ou la musique de film. La programmation éclectique élaborée par le mandoliniste Julien Martineau, directeur artistique du festival, se déploie en plein air au cours du mois de juillet, sur les bords de la Garonne et sous les étoiles, au cœur du Jardin Raymond VI pour la plupart des concerts.

Une vingtaine de spectacles, notamment des lectures musicales pour les enfants le dimanche matin, seront l’occasion d’applaudir de nombreux artistes. Ainsi, le comédien et chanteur Lambert Wilson s’associe au pianiste Bruno Fontaine pour célébrer la comédie musicale américaine, mais aussi Jacques Prévert et Joseph Kosma, Jacques Brel, ou encore Kurt Weill, tandis que Natalie Dessay et le pianiste Yvan Cassar proposeront un récital navigant “De Broadway à Nougaro”, avec la chanteuse Paloma Pradal, le violoniste Daniel Rossignol et le quatuor Kaleido (formé par des musiciens de l’Orchestre du Capitole).

Jean-François Zygel et André Manoukian improviseront pour la toute première fois ensemble, entre classique et jazz ; Astor Piazzolla est au programme du concert réunissant le guitariste Thibaut Garcia, le pianiste Thomas Enhco, l’accordéoniste Félicien Brut, le violoniste Jordan Victoria et le contrebassiste Édouard Macarez ; le jazz de Benny Goodman sera interprété par le clarinettiste Pierre Génisson, le pianiste Bruno Fontaine, le contrebassiste Benoît Dunoyer de Segonzac et le batteur Fabrice Moreau ; la chanteuse toulousaine Tatiana Gronti rendra hommage à Aretha Franklin avec son groupe Natural Woman Band.

En partenariat avec la Cinémathèque de Toulouse, deux ciné-concerts sont annoncés : pianiste et compositeur, Karol Beffa improvisera un accompagnement musical durant la projection de “L’Aurore”, chef-d’œuvre du cinéma muet réalisé par Murnau ; “Le Monde perdu”, film de Harry O. Hoyt (1925), sera accompagnée au piano par Jean-Baptiste Doulcet. Deux compositeurs de musiques de films seront à l’honneur : les partitions signées Joe Hisaishi pour les films de Hayao Miyazaki (“Le Château dans le ciel”, “Mon voisin Totoro”, “Princesse Mononoké”, “Le Voyage de Chihiro”, “Le Château ambulant”, etc.) seront interprétées par le Grissini Project ; Ennio Morricone sera célébré en clôture du festival, avec le violoncelliste Edgar Moreau, le pianiste Aurèle Marthan et le chanteur Jesse Mimeran. Cette programmation de « concerts sous les étoiles » s’ouvrira avec le duo formé pour l’occasion par la Toulousaine Dorothée Gilbert, danseuse étoile de l’Opéra de Paris, et le pianiste Simon Ghraichy.

Le festival culminera le 16 juillet, lors d’une soirée exceptionnelle à la Prairie des Filtres qui invite le pianiste Thomas Valverde, en avant programme d’une carte blanche confiée à Yvan Cassar au cours de laquelle Julien Clerc (photo) sera accompagné par l’Orchestre national du Capitole de Toulouse pour interpréter quelques-uns de ses succès. Plusieurs solistes classiques participeront également à ce concert : Natalie Dessay, Neima Naouri et Kévin Amiel pour le chant, la pianiste Vanessa Benelli Mosell, le violoniste Théotime Langlois de Swarte et le guitariste Philippe Mouratoglou. La phalange toulousaine, dirigée par le chef allemand Felix Mildenberger, jouera une sélection de pages emblématiques de Georges Bizet (ouverture de “Carmen”), Antonio Vivaldi (“L’été”, extrait des “Quatre Saisons”), Joaquín Rodrigo (deuxième mouvement du “Concerto d’Aranjuez”), Manuel de Falla (extrait de “L’Amour sorcier”), Piotr Ilitch Tchaïkovski (extraits du “Premier Concerto pour piano”), Leonard Bernstein (“Mambo”, extrait de “West Side Story”), Nino Rota (extraits du “Parrain”), etc. La soirée s’achèvera avec un mix électro de Kavinsky.

> Jérôme Gac

  • “Festival de Toulouse”, du 8 au 24 juillet, https://toulouse.fr/web/cultures/festivals/festival-de-toulouse#/?_k=qz946e