Les unes !

> Pass or not pass ?

Le ministère de la Santé autorise finalement les salles de spectacles à limiter leur capacité d’accueil pour ne pas avoir à appliquer le contrôle du pass sanitaire.

Lire plus

> Communiqué du Théâtre du Grand Rond

« Le gouvernement a annoncé, le 12 juillet, la mise en place étendue du pass sanitaire. L’équipe du Théâtre du Grand Rond se demande ce que cela signifie pour notre société et plus largement pour nos démocraties. Comment, en tant que lieu culturel, accepter le tri des citoyen·ne·s au pas de notre porte sous prétexte qu’ils ou elles ne présenteraient pas le bon papier ? Comment accepter cette surveillance généralisée des personnes et des personnes entre elles ? Comment accepter ce climat de méfiance et de peur qui s’instille dans nos vies ?

Au Grand Rond, nous avons tranché. Nous refusons ces décisions unilatérales qui vont à l’encontre même des principes d’une vie démocratique et qui bafouent les principes élémentaires de dialogue, de débat et d’intelligence collective que nous défendons farouchement. Les questions de santé publique doivent se discuter, se débattre et être acceptées par la société. Elles ne peuvent être imposées ainsi sans laisser la moindre chance à une politique de prévention et de conviction qui respecte notre démocratie.

Nous ne voulons pas contrôler l’état sanitaire de nos spectateur·trice·s, des artistes accueilli·e·s, ni celui de nos collègues de travail. Le “monde d’après” tel qu’il se présente ne nous convient pas et n’est pas le reflet de la société à laquelle nous aspirons.

Le pass sanitaire n’étant obligatoire que pour les lieux de 50 places et plus, nous réduisons notre jauge à 49 places à partir du 21 juillet, pour pouvoir vous accueillir sans que vous ayez à nous présenter quoique ce soit pour franchir nos portes. Elles resteront grandes ouvertes. »

L’équipe du Théâtre du Grand Rond/Toulouse

https://www.grand-rond.org

 

> Le dragueur

Entretien avec Laurent Gaissad, socio-anthropologue, qui publie “Hommes en chasse”, fruit de plusieurs années « d’immersion sur le terrain des “lieux de drague” » entre hommes. Lire plus

> Marie-Laure Garnier, de Kourou au Capitole

La soprano a obtenu l’un des six trophées décernés lors de la cérémonie des 28e “Victoires de la Musique classique”, à l’Auditorium de Lyon.

Lire plus

> Vapeurs d’Orient

L’Orchestre national du Capitole de Toulouse célèbre cette année le centième anniversaire de la mort de Camille Saint-Saëns avec la parution d’un livre-CD enregistré à la Halle aux Grains. Lire plus

Retour haut de page