Actus Intra !

> Ah… la Salle Nougaro

Entre reports de concerts de la saison précédente et nouvelle programmation, la Salle Nougaro (20, chemin de Garric à Toulouse) démarrera finalement sa saison en janvier prochain. Les amateurs de belles sonorités et de jolis spectacles pourront aller y apprécier le slam de Govrache, la chanson nonchalante de Babaz, la mélancolique Sarah McCoy en trio, la voix envoûtante de la flamenca Alba Molina, l’énergique et rayonnante joueuse de kora Sona Jobarteh, la poésie d’Art Mengo, le groove funky d’Electro Deluxe, la pop-rock de La Maison Tellier, le son sauvage et cosmique du saxophoniste Guillaume Perret en quartet, l’inclassable chanteur et pianiste franco-libanais Bachar Mar-Khalifé, les mélanges de cultures et de styles de Guillaume Lopez, la voix de Rosemary Standley et la violoncelliste Dom La Nena du duo Birds on a Wire, la revisite rafraîchissante des musiques des Balkans de l’Amsterdam Klezmer Band, l’inventive trompettiste Airelle Besson en quartet, l’insolence du chanteur Sanseverino en solo pour un hommage à François Béranger, l’improbable rencontre entre le groupe jazz manouche Les Doigts de l’Homme et la chanteuse Amélie-les-Crayons , le génie du n’goni Abou Diarra, la soul puissante et spirituelle d’Awa Ly et les sons vaudous du Benin International Musical… Programmation détaillée et réservations : www.sallenougaro.com

> Tchao l’ami!

Daniel Antoine, un monument toulousain qui disparaît!

> Initiative éditoriale

Après “Nectart” en 2015, les éditions de l’Attribut décident de créer “Dard/Dard” « la revue qui accélère la transition, butine le local et pique les consciences. » Pourquoi cette nouvelle entreprise éditoriale ? : « C’est entendu, nous vivons une époque un poil angoissante si l’on considère les déséquilibres climatiques, naturels, humains et sociétaux que notre société industrielle, capitaliste et consumériste a provoqués depuis plus d’un siècle. Mais cette époque n’en est pas moins stimulante à voir les initiatives de résilience, d’entraide et d’éthique écologique qui sont chaque jour plus inventives et plus nombreuses. Portées par une nouvelle génération, elles dessinent le monde de demain. » “Dard/Dard” a le désir de fournir des clés de compréhension sur cette transition, qu’elle soit écologique, sociale, économique ou politique… mais aussi aider tout un chacun à se repérer parmi les initiatives foisonnantes qui fleurissent sur les territoires, au sein des associations, des ONG, de la société civile et de plus en plus dans les collectivités locales. « Une revue n’est pas de trop pour cela et nous allons nous y employer dare-dare! » Pour mener à bien la chose, le premier numéro étant prévu pour le mois de novembre prochain, ses initiateurs ont mis en place une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule : https://fr.ulule.com/darddard/

 

 

 

Retour haut de page