Les unes !

> La vie quotidienne des Japonais

Une rétrospective estivale affiche dix films du cinéaste japonais Yasujiro Ozu, tournés entre 1949 et 1962.

Lire plus

> Les maîtres du baroque

Les « Magnificat » de Johann Sebastian Bach et Antonio Vivaldi, le « Dies iræ » de Delalande sont interprétés par l’ensemble À Bout de Souffle, lors de concerts à Toulouse et en Aveyron. Lire plus

> Décès de Jacques Nichet

Ancien directeur des CDN de Montpellier et Toulouse, le metteur en scène Jacques Nichet est mort lundi 29 juillet, à Toulouse.

Lire plus

> Futur événement jazz

C’est presque un marronnier que de dire que l’automne en Haute-Garonne est jazz. Pendant trois semaines, c’est en effet une bonne partie de ce qui se fait de mieux en jazz qui quotidiennement et plusieurs fois par jour essaimera sa musique dans le département. En effet, “Jazz sur son 31” est un rituel saisonnier en somme. Cette année particulièrement, on peut être abasourdi par l’excellence de la programmation qui y sera proposée. Car aux côtés du contrebassiste Avishai Cohen, de la chanteuse franco-algérienne Nes ou bien encore d’Abraham Inc. — auquel participe entre autres le clarinettiste David Krakauer — l’on trouvera Steve Coleman. C’est peu dire que les concerts de ce géant du jazz sont suffisamment rares pour ne pas être soulignés. Lui, le génial leader de The Mystic Rhythm Society et de Five Elements — il sera présent avec cette dernière formation —, figure de proue du MBase, il est un musicien inclassable qui s’appuie sur les concepts de géométrie sacrée et d’énergie pour créer sa musique. On aurait du mal à dire dans quels pas de géants prédécesseurs il place les siens. En revanche, il est évident qu’il laissera là une empreinte grande comme ça… et nous serions bien mal avisés de louper ce concert. (Gilles Gaujarengues)

Retour haut de page