Les unes !

> L’impatient

À Toulouse, “Le Barbier de Séville” de Rossini sera dirigé par Attilio Cremonesi au Théâtre du Capitole, dans une mise en scène de Josef Ernst Köpplinger, avec notamment Florian Sempey. Lire plus

> Spectacle hors les murs

La Compagnie Kumulus présente “Silence encombrant”, un spectacle en extérieur qui va sidérer les publics. Lire plus

> Comment se débarrasser d’un chef d’orchestre ?

Après la démission de Tugan Sokhiev de ses postes de directeur musical à Moscou et à Toulouse, le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc s’est expliqué dans la presse à propos de son courrier adressé au chef d’orchestre lui demandant de s’exprimer sur la guerre en Ukraine.

Lire plus

> Music for Ukraine

C’est un disque bleu et jaune que vient de publier le label We Jazz Records dans lequel les actifs finlandais ont fait figurer vingt-six pistes (tout de même!), très belles par ailleurs, pour soutenir la résistance ukrainienne. Le disque s’intitule “Music For Ukraine, a benefit compilation for humanitarian aid”. Tout est dit. L’ensemble des revenus liés à l’achat de ce disque seront versés — fallait-il le préciser ? — à des structures d’aides en Ukraine et les pistes ont été généreusement offertes par les musiciens qui les ont composées. À l’heure où nombre d’entre nous cherchent où et comment aider les Ukrainiens, cette initiative vient à point si l’on peut dire. Ça coûte à peine 7,00 € et peut-être que la multiplication de ces petits gestes (les nôtres bien sûr) peut contribuer à aider, avec les moyens qui sont les nôtres, celles et ceux qui éprouvent horreur et terreur. (Gilles Gaujarengues)

• https://wejazzrecords.bandcamp.com/album/music-for-ukraine

> Objectif Philharmonie

L’association Aïda et l’Orchestre national du Capitole de Toulouse lancent une campagne de financement participatif en faveur du projet d’éducation musicale Démos.

Lire plus

Retour haut de page